Selon les dernières comparaisons mensuelles de la CREG, la Commission de Régulation de l’Électricité et du Gaz, les Belges ont les factures de gaz les moins élevées d’Europe.

Depuis le mois de juillet, les Belges reçoivent une facture en moyenne plus basse que leurs voisins européens. C’est le constat qu’a fait la CREG dans ses dernières comparaisons mensuelles. Les prix du gaz sont au niveau plancher en Europe et les consommateurs belges en profitent encore davantage que leurs voisins, écrivait De Standaard. En effet, la facture de consommation de gaz naturel par ménage en Belgique a atteint son niveau le plus bas de ces dix dernières années.

Laurent Jacquet, directeur de la CREG, nous explique cette diminution des tarifs du gaz en vidéo :

 

Avant juillet 2019, c’étaient les Britanniques qui détenaient le record des tarifs de gaz les plus bas d’Europe depuis quelques années.  Désormais, pour une famille moyenne, la facture annuelle revient à 1.031 euros en Belgique, contre 1.167 euros au Royaume-Uni. Les consommateurs néerlandais paient plus de 2.000 euros, et ce alors que le pays produit son propre gaz. Ceci s’expliquerait par des taxes à la consommation bien plus élevées qu’ailleurs.

Selon Laurent Jacquet, trois raisons expliquent cette diminution des prix du gaz :

  • Tout d’abord, les conditions de marché sont extrêmement favorables aux pays européens. Cette chute des prix s’explique par un hiver 2018 particulièrement clément et un surplus conséquent de gaz naturel accumulé par les pays asiatiques.
  • De plus, la Belgique est particulièrement favorisée grâce à l’obligation qu’ont les fournisseurs de coupler leurs tarifs variables aux variations de prix sur les marchés. Dans les pays voisins, ce n’est pas toujours le cas !
  • Enfin, la Belgique est considérée comme une plaque tournante de la route du gaz internationale. Le port de Zeebruges nous permet d’accueillir les transporteurs de gaz naturel liquéfié du monde entier. Nous devrions donc pouvoir affronter l’hiver qui approche avec sérénité !

Comment se compose le prix du gaz ?

Le prix du gaz se détermine à partir de trois composantes :

  • Le prix de l’énergie : il est librement déterminé par le fournisseur et peut donc varier d’un fournisseur à l’autre. C’est la raison pour laquelle cette composante prix peut être négociée en fonction des besoins et du profil de consommation du client.
  • Les tarifs de transport et de distribution de l’énergie : cette composante permet de rémunérer le gestionnaire de réseau de transport (GRT) et le gestionnaire de réseau de distribution (GRD). Contrairement au prix de l’énergie, les tarifs de transport sont non négociables et doivent être approuvés par la Commission de Régulation de l’Electricité et du Gaz (CREG). Toutefois, ils peuvent varier d’une région à l’autre. Cela dépend notamment de la densité de population. Cela reviendra toujours moins cher de fournir du gaz dans une ville plutôt qu’en campagne avec quelques habitations.
  • Les taxes et surcharges : cette dernière composante se calcule sur base régionale ou fédérale et est bien évidemment non négociable.

> En savoir plus sur le prix du gaz

Composantes d’une facture de gaz en Wallonie au 1er août 2019. Source : CREG.

 

Source :

Réagir !