Printemps 2020. Tous les médias en parlent : les prix de l’énergie sont en chute libre à cause du confinement et des conditions météorologiques favorables. Pour des milliers de ménages, c’est le moment idéal pour changer de contrat de fourniture d’électricité et/ou de gaz, afin de faire jusqu’à 374 euros économies (source : CREG). Mais au moment de comparer vos options, vous bloquez : devriez-vous opter pour un contrat à prix fixe ou bien à prix variable ? Quelle est la différence entre les deux ? Lequel correspond le mieux à votre profil de consommation d’énergie ?

Si vous vous reconnaissez dans cette mise en situation, c’est que vous êtes arrivé au bon endroit ! Nous allons tout vous expliquer concernant ces deux types de tarifications. Après quoi, vous serez sûr de faire le choix le plus adapté à votre situation quand vous changerez de contrat d’énergie.

>> Lire aussi : Le guide ultime pour souscrire son premier contrat d’énergie

Qu’est-ce qu’un contrat d’énergie à prix fixe ?

Si vous optez pour un contrat d’électricité ou de gaz à tarif fixe, cela signifie que le prix que vous paierez au kilowattheure (kWh) restera toujours le même pendant toute la durée du contrat. Vous vous assurez ainsi un prix stable sur une période déterminée (souvent un an ou trois ans). C’est l’option de la sécurité.

Qu’est-ce qu’un contrat d’énergie à prix variable ?

A contrario, avec un contrat d’énergie à tarif variable, le prix du kilowattheure que vous paierez sera indexé tous les mois ou tous les trois mois sur base d’un indice spécifique.

Par exemple, pour le gaz, la majorité des fournisseurs utilise l’indice TTF103 (indice trimestriel de référence pour le gaz en Belgique). Ainsi, le prix du gaz au kilowattheure (sans les composantes fixes telles que les coûts de réseau) est calculé selon la formule TTF103 + X, où
– TTF103 est la valeur de l’indice qui varie chaque trimestre (exprimé en c€/kWh) ;
– X représente la marge du fournisseur (exprimé en c€/kWh).

Ce type de contrat tend à se rapprocher au plus près de la réalité du marché. En choisissant cette option, vous pourriez ainsi bénéficier de tarifs réduits lors d’une baisse significative du prix de l’électricité ou du gaz sur les marchés de gros, mais vous pourriez également subir le contrecoup d’une hausse des prix.

>> Lire aussi : Pourquoi les prix variables changent chaque mois

Avantages et inconvénients des prix fixes et des prix variables

Vous l’aurez compris, l’un comme l’autre présentent leurs propres avantages et inconvénients.

Prix fixes :

  • Avantages : les prix sont stables, et donc vous ne risquez pas de mauvaises surprises lors de la réception de votre facture d’acompte. Vous restez à l’abri des envolées de prix inattendues sur le marché de l’énergie.
  • Inconvénients: en échange de cette sécurité, le fournisseur prend généralement une marge un peu plus importante sur un contrat à prix fixe.

Prix variables :

  • Avantages : vous pouvez bénéficier de réductions intéressantes si les prix du marché diminuent au cours de votre contrat. De plus, les tarifs de ce type de contrat à la date de souscription sont habituellement plus bas que ceux des contrats à prix fixes.
  • Inconvénients : les risques sont plus grands, et vous n’aurez pas de protection en cas de hausse des prix.

Notons en outre que prix variables comme prix fixes n’influencent que la partie coût de l’énergie dans le prix total que vous devez payer. Pour rappel, voici de quoi sont composés les prix d’électricité et de gaz :

composants du prix de l'électricité et du gaz en Wallonie
Source : CREG
composants du prix de l'électricité et du gaz à Bruxelles
Source : CREG

Peut-on vraiment comparer prix fixe et prix variable ?

En réalité, il est plutôt compliqué de comparer prix fixes et prix variables à cause de leur nature. En effet, pour une comparaison efficace, il faudrait que vous preniez en compte le changement de prix survenant tous les mois où tous les trimestres pour le tarif variable. Or, il est impossible de le prévoir avec exactitude. Une solution serait de vous baser sur les prix des 12 derniers mois afin d’essayer d’en conclure une tendance. Cet exercice ne vous permettra cependant pas d’obtenir une prédiction précise ni d’effectuer un comparatif complet entre les deux types de tarifs.

>> À découvrir : les meilleures offres du mois pour l’électricité et le gaz

Que vaut-il mieux choisir entre prix fixe et prix variable ?

Dès lors, comment choisir entre ces deux méthodes de tarifications si vous ne pouvez pas déterminer avec exactitude lequel sera le plus rentable à terme ? Pour cela, vous devrez compter sur d’autres facteurs :

  • Le niveau de votre aversion au risque
  • La conjoncture économique et le bon sens qui en découle

Êtes-vous spéculateur dans l’âme ?

Vous aimez spéculer sur les prix de l’énergie et vous ne craignez pas une remontée du cours de l’électricité ou du gaz ? Mieux encore, vous pensez que les tarifs actuels pourraient diminuer un peu plus au cours des prochains mois ? Alors un contrat d’énergie à prix variable vous correspond.

Si au contraire, vous ne désirez pas risquer une hausse inopinée des prix de l’électricité ou du gaz, car cela pourrait porter un coup douloureux au budget de votre ménage, alors il serait plus approprié pour vous d’opter pour un contrat à prix fixe. Cette stabilité vous permettra de planifier plus sereinement vos dépenses générales, sans risque de mauvaise surprise en recevant votre facture d’acompte.

Comment identifier le tarif le plus opportun selon la situation économique globale ?

Parfois, ce n’est pas une question de votre appétit pour le risque ou non. Parfois, il suffit de se fier à la conjoncture économique. Même si vous n’êtes pas spéculateur, il y a des situations assez exceptionnelles qui vous indiquent des opportunités à saisir.

Par exemple, durant la crise du Coronavirus, les prix de l’électricité et du gaz ont atteint des prix historiquement bas. Dans ce genre de cas, il serait particulièrement intéressant de bloquer ces prix avec un contrat fixe de trois ans. Car même si au moment où vous comparez les prix des contrats, les contrats variables semblent plus intéressants, n’oubliez pas que la situation peut rapidement changer au cours des prochains mois. Avec la reprise économique en fin de confinement, le prix au kWh pourrait bien remonter, rendant le contrat à prix variable moins intéressant qu’un contrat à prix fixe d’alors.

Comment trouver le bon contrat ?

Une fois que vous vous êtes décidés sur le type de contrat à prendre, il vous faudra vérifier quel fournisseur vous propose le contrat fixe ou variable le plus intéressant.

Un comparateur de prix tel que Comparateur-Energie.be peut vous y aider, car vous pourrez préciser dans votre comparatif que vous désirez un contrat à prix fixe ou à prix variable. Il vous affichera alors les meilleurs résultats du moment.

Découvrez vite les promotions exclusives des fournisseurs sur Comparateur-Énergie.be !
Je compare gratuitement Je réalise jusqu'à 225€ d'économies

Conclusion

Prix fixes ou prix variables ? En fin de compte, il n’y a pas de bon ou de mauvais choix. C’est à vous de décider : désirez-vous la stabilité, quitte à payer un peu plus, ou pensez-vous que la volatilité sera en votre faveur ?

Si vous n’arrivez toujours pas à faire votre choix, n’hésitez pas à contacter l’un des conseillers de Comparateur-Energie.be. Nous pourrons alors faire le point sur votre profil de consommation et définir avec vous les caractéristiques de votre contrat d’énergie idéal.

J'appelle un conseiller Gratuit et sans engagement
Réaction1