Depuis la reprise économique suivant la crise sanitaire en 2020, le marché de l’énergie a subit de fortes pressions et, par conséquent, une inflation spectaculaire et historique. En cette année 2022, qu’en est-il de la situation et quel impact cette hausse peut avoir sur votre portefeuille ? Comparateur-Energie.be fait le point sur ces 12 derniers mois.

Informations principales :

  • + 1196,08 € sur la facture annuelle moyenne de gaz (variation sur 12 mois)*
  • + 495,10 € sur la facture annuelle moyenne d’électricité (variation sur 12 mois)*

L’évolution des prix de l’énergie rappelle parfois les montagnes russes. Il y a des hausses angoissantes, puis des descentes vertigineuses, et d’un pic à l’autre, de petits soubresauts. Entre avril et septembre 2020, souvenez-vous, nous connaissions en Belgique un de ces moments de forte baisse. Tous les médias en parlaient : les prix de l’électricité et (surtout) du gaz naturel avaient atteint des niveaux planchers. La cause, elle est évidemment imputable à la crise sanitaire de la COVID-19, mais pas que. Les douces températures de deux hivers consécutifs couplés à un ensoleillement et des vents favorables ont aussi joué leur rôle.

Cependant, la situation ne semble pas aussi idyllique pour nos portefeuilles depuis 2021. En effet, depuis la fin de l’année 2020, les tarifs du gaz ont de nouveau gonflé tout doucement, et ceux de l’électricité ont suivi le pas. Les prix de l’énergie atteignent même des sommets en mars 2022 en raison du conflit ukrainien. Comment cette inflation va-t-elle impacter vos finances ? Comment les autorités essaient-elles d’endiguer cette hausse ? Que pouvez-vous faire pour minimiser les effets ? Pour vous aider à faire le point, Comparateur-Energie.be a analysé l’évolution des prix de l’énergie sur ces 12 derniers mois.

>> Quand changer de contrat d’énergie ?

Comparez maintenant les offres d’énergie et réduisez votre facture ! 225€ euros économisés en moyenne grâce à notre comparateur. Découvrez le montant de vos économies.
Je compare et j'économise Comparateur gratuit

Le prix du gaz : 1196 € de plus en moyenne sur votre facture annuelle

prix du gaz

Entre mai 2021 et mai 2022, les prix du gaz naturel ont augmenté en moyenne de 98,42 % en Belgique*. La facture de gaz moyenne annuelle des Belges est ainsi passée de 1215,28 € à 2411,36 €.

D’ailleurs, lorsque l’on observe le détail par Région, on constate une augmentation dans des proportions oscillant entre 84 et 112 %. Celles-ci se traduisent pour ces trois Régions par une hausse comprise entre 1158,58 € et 1227,19 € de mai 2021 à mai 2022 :

  • En Wallonie, la facture annuelle moyenne connait un bond de presque 85 %, en passant de 1366,28 € à 2524,86 €  ;
  • Les ménages bruxellois, quant à eux, connaissent une inflation de 101,4 %, avec une facture annuelle de gaz qui passe ainsi de 1185,67 à 2388,13 € sur la même période ;
  • Enfin, la Flandre subit la plus grande augmentation avec une hausse de plus de 112 % sur la facture annuelle des particuliers, qui atteint désormais 2321,08 € alors qu’elle était à 1093,89 € en mai 2021.

Notez toutefois que pour contrer la hausse historique des prix de l’énergie, le gouvernement a décidé d’abaisser la TVA sur le gaz à 6 % à partir d’avril 2022 (jusqu’au 31 décembre 2022). De plus, afin de mieux refléter la consommation d’un ménage belge, la CREG a choisi redéfinir la consommation annuelle standard de gaz pour une famille de 4 personne à 17.000 kWh au lieu de 23.600 kWh. Ce changement a été introduit dans les calculs du régulateur le 1er avril 2022 et se reflète donc dans les données ci-dessus.

Malgré cette hausse alarmante sur les 12 derniers mois, il faut remettre les événements dans leur contexte. En effet, plusieurs facteurs expliquent cette augmentation historique. Citons notamment la hausse des marchés des gros suite à la reprise des activités économiques post coronavirus. Ce paramètre a obligé les fournisseurs commerciaux à aligner leurs tarifs. De plus, le stockage de gaz en Europe a considérablement diminué, passant de 75 % en octobre à 63 % fin décembre 2021. Selon la feuille de route du 8 mars 2022, la Commission européenne rapporte le niveau des stocks à 30 %.

Cette diminution du stockage de gaz est notamment due à la forte demande, en raison de la reprise économique post-coronavirus, mais aussi à cause de la vague de froid précoce que nous avons connue à l’approche de l’hiver 2021-2022. Au sortir de celui-ci, la guerre en Ukraine et les sanctions envers la Russie qui ont suivi exacerbent la situation et forcent l’Union européenne à chercher de nouveaux partenaires pour son approvisionnement en gaz.

>> Pour connaître toutes les causes de l’augmentation des prix de l’énergie, consultez notre article : « Augmentation des prix de l’énergie sur le marché de gros : un risque pour nos factures ? »

Découvrez vite les promotions spéciales des fournisseurs sur Comparateur-Énergie.be !
Je compare gratuitement Je réalise en moyenne 225€ d'économies

Le tarif de l’électricité : votre facture s’alourdit de 495 € par an

prix électricité

Après le grand écart du prix du gaz, cette « petite » hausse du prix de l’électricité ferait presque office de bouffée d’air frais. Les ménages belges ne voient donc leur facture annuelle moyenne augmenter que de 54 % en moyenne pour leur consommation d’électricité. Elle est ainsi passée de 917,39 € à 1412,49 € entre mai 2021 et mai 2022.

Par Région également, l’écart se situe en moyenne entre 47 et 63 % :

  • Les ménages wallons ont vu leur facture annuelle croître de 518,95 €, passant de 985,63 à 1504,58 € ;
  • À Bruxelles, les ménages ont subi une hausse de 521,92 € sur leur facture annuelle d’électricité, ce qui l’amène à 1349,46 € au terme du mois de mai 2022, alors qu’elle était à 827,54 € un an auparavant ;
  • Les Flamands s’en sortent avec une augmentation de 444,43 €, passant ainsi de 939,01 à 1383,44 € en 12 mois.

Attention, comme pour le gaz, le gouvernement a choisi de réduire la TVA sur l’électricité à 6 % au lieu de 21 % afin de combattre l’inflation. Le changement a été opéré le 1er mars 2022 et sera d’application jusqu’au 31 décembre 2022.

>> Lire aussi : Analyse : la facture énergétique s’envole pour près de 100.000 ménages belges

Quel fournisseur d'énergie vous convient le mieux ? Faites un comparatif pour le savoir !

Les prix vont-ils continuer à augmenter ?

Toute la question est désormais de savoir si cette hausse va se maintenir ou pas, et si oui, pendant combien de temps. Cela dépendra de nombreux facteurs et une tendance aux prix élevés semble malheureusement se dessiner pour le moment.

Pour le gaz, on peut supposer que les bouleversements de la fin de l’année 2021 et du premier semestre de 2022 auront influencé durablement notre mode de consommation, notamment pour le chauffage. Par conséquent, il ne serait pas étonnant que les prix se maintiennent encore un moment à un niveau assez élevé.

Toutefois, le 19 mai 2022, les instances européennes sont parvenues à un accord stipulant que les réserves de gaz des États membres devront être remplie au minimum à 80 % d’ici novembre 2022 et à 90 % pour les années à venir. Les pays ne disposant pas de réserves de stockage suffisantes devront s’assurer que 15 % de leur approvisionnement annuel soit stocké dans un autre État membre. De plus, la guerre en Ukraine pousse l’Union européenne à chercher de nouveaux partenaires afin de ne plus dépendre du gaz russe. Ces deux éléments pourraient venir adoucir une réalité peu réjouissante au premier regard.

>> Lire aussi : Votre consommation d’énergie a anormalement augmenté cet hiver ? Voici pourquoi.

Pour l’électricité, le rôle des énergies renouvelables prend de plus en plus de poids. Mais étant donné qu’elles dépendent des conditions météorologiques, tenter de pronostiquer une évolution avec précision serait vain. D’autant plus qu’en Belgique, le dossier de la sortie du nucléaire aura forcément une influence sur les prix de l’électricité à long terme. Néanmoins, la crise énergétique que nous traversons en ce moment pourrait donner un coup de pouce à la transition vers le durable et ainsi faire baisser le prix de l’électricité.

Comparez maintenant les offres d’énergie et réduisez votre facture ! 225€ euros économisés en moyenne grâce à notre comparateur. Découvrez le montant de vos économies.
Je compare et j'économise Comparateur gratuit

>> Augmentation des prix de l’énergie : ce que les fournisseurs ont mis en place

Combattez l’augmentation des prix : comparez et changez de contrat !

Comparez vos contrats d'énergie

Hausse ou pas, une chose est certaine, la seule façon de payer son énergie moins cher dans le temps est de comparer vos tarifs d’électricité et de gaz régulièrement.

Heureusement, aujourd’hui, il est très facile de vérifier vos prix et de changer de contrat.

  • Premièrement, rendez-vous sur le CREG Scan, l’outil du régulateur fédéral, pour vérifier si votre contrat est plus coûteux ou pas que la moyenne du marché.
  • Ensuite, utilisez un comparateur de prix certifié, comme Comparateur-Energie.be, pour trouver un autre contrat plus avantageux et y souscrire directement en ligne. La bonne nouvelle avec notre outil comparatif, c’est qu’il intègre également les promotions que proposent les différents fournisseurs d’énergie.
  • Enfin, prenez l’habitude de vérifier vos tarifs une fois par an. Pour rappel, sachez que vous pouvez changer de contrat quand bon vous semble, sans indemnité de rupture, et ce, peu importe la durée initiale du contrat.

N’attendez plus pour limiter les effets de la hausse des prix sur votre facture d’énergie, et trouvez un nouveau contrat moins cher !

Attention toutefois :

Si vous avez signé un contrat à prix fixe avant novembre 2021, nous vous conseillons de le conserver jusqu’à son échéance. En effet, comme analysé tout au long de cet article, l’inflation spectaculaire connue ces 12 derniers mois sera en votre défaveur si vous changez de contrat.

>> Comparateur-Energie.be fait le point sur l’augmentation des prix et les changements à venir en 2022.

Comparez maintenant les offres d’énergie et réduisez votre facture ! 225€ euros économisés en moyenne grâce à notre comparateur. Découvrez le montant de vos économies.
Je compare et j'économise Comparateur gratuit

*Selon les hypothèses suivantes mises en place par la CREG :
  • Gaz : consommation moyenne de 23.260 kWh par an jusqu’au 1er avril 2022, puis 17.000 kWh par an (résidentiel – type de client T2)
  • Électricité : consommation moyenne de 3.500 kWh par an (résidentiel – type de client Dc), tarif mono-horaire