En près de 30 ans, la classe énergétique a connu de nombreuses évolutions de présentation, de classification et de variantes. De la plus efficace énergétiquement à la moins efficace, ce système d’étiquetage obligatoire mis en place par l’Union européenne utilise un code couleur (de vert à rouge) et lettré (de A+++ à D) en vue de classifier les performances énergétiques de vos appareils électroménagers.

Au fil des ans, la performance énergétique des appareils s’est très rapidement améliorée. Dépassée par des appareils plus économes, la classe « A » s’est vite vu décliner en A+, A++ et A+++. Afin d’éviter les confusions, l’étiquette énergie va être révisée pour n’inclure que des lettres et permettre ainsi une meilleure lisibilité du label.


Étiquette énergie des appareils électroménagers

Adieu les « + », « ++ » et « +++ » ajoutés à la lettre A, les sept classes énergétiques iront obligatoirement de A à G dès mars 2021. Depuis novembre dernier, les fabricants ont dû entamer une période de transition en fournissant leurs produits avec deux étiquettes (l’ancienne et la nouvelle). Jusqu’à mars 2021, il pourrait donc y avoir un double étiquetage en magasin.

Grâce à cet affichage de la consommation électrique en kWh/an, vous obtenez des informations précises sur la consommation de chaque appareil, peu importe la marque. De la télévision au réfrigérateur, congélateur, four, lave-linge, sèche-linge, etc., l’étiquette s’applique à tout ou presque. Une mesure qui encourage également les fabricants à investir dans le développement de produits toujours plus économes en énergie.

Idéale lorsque l’on souhaite acquérir un nouvel électro, l’étiquette énergie devient dès lors un outil qui permet de faire des économies en choisissant les produits qui consomment moins d’énergie. En effet, une fois le nombre de kWh converti en euros, évaluer ce que coûtera le produit devient un vrai jeu d’enfants. En sachant qu’en 2020 le coût moyen du kWh est aux alentours de 0,23 € TTC en Belgique, il est facile d’estimer l’impact d’un congélateur dont l’étiquette énergie annonce une puissance de 210 kWh. Sur votre facture d’électricité, vous pourrez déterminer que sa consommation annuelle coûtera environ 210 x 0,23 soit 48,30 €.

Attention, le prix de l’électricité évolue constamment. Veillez donc à bien vérifier la plus récente estimation afin d’avoir une idée précise du prix de votre kWh…et donc de votre appareil !

Saviez-vous qu’il est possible aussi de faire des économies en changeant de contrat d’énergie ? Essayez l’outil en ligne de Comparateur-Energie.be pour trouver la meilleure offre en moins de 5 minutes.

Quel fournisseur d'énergie vous convient le mieux ? Faites un comparatif pour le savoir !

C’est quoi la classe énergétique ?

La classe énergétique est donc le système de classification qui répertorie les performances énergétiques de vos appareils ménagers. Par le biais de son échelle colorée, les étiquettes énergie permettent de connaître l’efficacité énergétique de chaque appareil de la maison.

Comment lire et calculer la classe d’efficacité énergétique ?

À l’heure actuelle, l’échelle générale va toujours de A+++ pour les appareils les plus économes en énergie, à D pour ceux qui consomment le plus. Grâce à son dégradé de couleurs, lire la classe énergétique est extrêmement simple : plus une étiquette est vert foncé, plus le produit est bon élève et donc économe en énergie. A contrario, plus l’étiquette tire vers le rouge, plus l’appareil consomme et a du progrès à faire. Dès lors, au printemps 2021, seul le lettrage sera simplifié. L’échelle colorée, elle, restera exactement la même.

En ce qui concerne le calcul de la classe énergétique, le sujet se simplifie lorsque celui-ci se rapporte aux appareils ménagers électriques. En effet, depuis 2012 les fabricants se sont vu interdire la possibilité de livrer des appareils allant en dessous de la classe A+. De ce fait, l’étiquetage des appareils électro va de la classe A+ à la classe A+++. Bientôt, il ira donc de la classe A à la classe C.

Quelle différence entre A+ et A+++ ?

classe énergétique des électroménagers

Quand il s’agit de la classe énergétique, le « + » a (avait) définitivement toute son importance. Jusqu’à présent, acheter un appareil de classe A+++ signifiait choisir une consommation d’énergie environ 20 à 50% inférieure à celle d’un appareil similaire en classe A+. Mais cette différence pouvait être encore plus marquée selon l’appareil en question.

En général un réfrigérateur combiné, un lave-vaisselle ou un four électrique qui affiche une classe énergie A+++ consomme 70 % de moins qu’un modèle de même volume noté A+. Quant au lave-linge, l’écart est moindre puisque la différence de consommation entre un modèle de classe A+++ et son homologue A+ est 30 % moins énergivore.

*Source Eco-conso & Source Suisse énergie

De A à G, pour plus de simplicité

Fini les symboles et retour de la classification de A à G. Désormais, plus de confusion possible, à chaque lettre correspond sa classe énergétique. Ainsi, l’analyse des performances énergétiques et de la consommation annuelle de vos appareils ménagers électriques n’a plus rien d’un casse-tête.

Quelle sera la meilleure classe énergétique ?

Plus c’est vert, mieux c’est ! Dans le classement offert en 2021, la classe A restera la plus performante et la classe G la plus gourmande en énergie. Et cette fois, les échelles ont prévu le coup en pensant à une marge de progression. En effet, l’ajout de classes et d’améliorations techniques futures a déjà été pris en compte pour éviter le retour des fameux symboles.

À la maison, quelle consommation énergétique ?

Quel que soit votre logement et sa taille, la consommation énergétique de vos appareils électroménagers joue un rôle important dans vos dépenses annuelles. Qu’il s’agisse d’un studio, d’un appartement, d’une maison mitoyenne ou d’une villa, les étiquettes énergétiques de ces appareils influencent vos factures énergétiques à raison de dizaine d’euros, voire centaine, chaque année.

Pour connaître les coûts qu’engendrent vos appareils, savoir s’ils sont trop énergivores et s’il serait plus économique de les remplacer, voici quelques astuces qui vous aideront à y voir plus clair :

  • Faites une liste de vos appareils électroménagers et leurs classes énergétiques ;
  • Organisez-les par ordre d’étiquette énergétique (du plus vert au plus rouge) ;
  • Inscrivez la consommation annuelle en kWh des appareils dont la classe énergétique est égale ou inférieure à A+ (vous pouvez trouver cette information en ligne) ;
  • Observez et notez la consommation annuelle d’appareils électroménagers similaires en classe plus économique (A+++ ou A++) ;
  • Calculez la différence entre la consommation de vos appareils actuels et leurs homologues plus économiques en énergie ;
  • Convertissez la valeur de cette différence en euros (kWh consommés X prix du kWh actuel) ;
  • Faites-le point total sur le coût énergétique supplémentaire dont sont responsables vos appareils les plus énergivores chaque année.

Alors, est-il grand temps de changer et d’économiser de précieux euros ? Faites-le calcul et vous serez vite fixé !

Envie de plus de bons plans énergie ? Inscrivez-vous à notre newsletter ! Faites le plein de conseils pour réduire vos factures d'énergie.
Je m'inscris Nos meilleurs conseils tous les mois !
Réactions3