Comment votre fournisseur fait-il pour vous envoyer une facture correspondant à votre consommation d’énergie réelle ? C’est simple : il se base sur votre relevé d’index et un profil de consommation émis par les régulateurs et gestionnaires de réseau. Mais, dans le cas où vous souhaitez être maitre de votre consommation, le plus judicieux est d’installer un compteur communicant. Comparateur-Energie fait le point sur toutes ces procédures.

Comment le fournisseur d’énergie calcule-t-il votre consommation d’énergie ?

Imaginez… Vous venez de changer de fournisseur et ce dernier vous envoie votre première facture, sans avoir effectué de relevé d’index au préalable. Comment fait-il pour baser le montant de vos acomptes sur votre consommation d’énergie réelle ?

La question peut également se poser lors de la réception de votre facture de régularisation annuelle puisque la date officielle de votre relevé d’index ne correspond jamais à la date d’émission de votre décompte. Dans ce cas, comment le fournisseur peut-il vous envoyer un décompte basé sur vos données de consommation ?

>> Facturation : à quoi sert un acompte ?

Peu importe le cas de figure, les fournisseurs procèdent toujours de la même manière et se basent sur deux données spécifiques.

1- Le relevé de compteur

releve-compteur

Comme expliqué ci-dessus, une fois par an, votre gestionnaire de réseau de distribution – GRD – vient effectuer le relevé de vos index. Cette procédure permet de connaitre votre consommation réelle et par conséquent, de réguler le montant des acomptes (correspondant à des provisions) que vous avez payé tout au long de l’année. Dès lors, si ces provisions étaient trop élevées par rapport à votre consommation réelle, votre fournisseur est dans l’obligation de vous rembourser la différence. À l’inverse, si elles étaient trop basses, vous devrez rembourser votre fournisseur sous forme de note de crédit.

2- Le profil de charge ou courbe SLP

Étant donné qu’il y a un laps de temps entre le relevé d’index et la date d’émission de la facture, cette dernière ne correspond jamais à 100 % à votre consommation réelle au jour le jour.

Pour palier cela, le fournisseur se base sur des profils de consommation de base appelés SLP/RLP, provenant de l’anglais « Synthetic Load Profile » et « Read Load Profile ». Il s’agit en réalité de courbes mesurant tous les quarts d’heure et pour une année donnée, la consommation relative pour un certain type de profil de consommateur. En bref, cette courbe donne un pourcentage de consommation par jour et prend en compte des données extrêmement précises telles que :

  • La Région de distribution de l’énergie ;
  • Les conditions climatiques réelles en direct ;
  • Les jours de travail et de vacances moyens ;
  • Le déroulement au quotidien du travail en fonction des heures, des jours et des week-ends ;
  • Les installations diverses telles que les panneaux solaires.

Dès lors, les facturations sont en partie basées sur un profil de consommation commun à toute la population et non pas de manière arbitraire. De plus, ce profil est établi par les régulateurs tels que la CWaPE, la VREG, Brugel ou encore, la CREG. Dans ce contexte de crise économique et énergétique, cette information parait essentielle afin de rassurer les ménages inquiets.

>> Rendez-vous sur le site de Synergrid pour voir les courbes SLP

Envie de plus de bons plans énergie ? Inscrivez-vous à notre newsletter ! Faites le plein de conseils pour réduire vos factures d'énergie.
Je m'inscris Nos meilleurs conseils tous les mois !

Relever ses compteurs régulièrement, une bonne idée ?

Bien que cela ne change rien au niveau de la facturation, il est toutefois judicieux de relever ses compteurs régulièrement. Pourquoi ? Tout simplement car un consommateur attentif et averti aura une meilleure visibilité sur sa consommation d’énergie à long terme.

En fonction de la saisonnalité et de son rythme de vie (télétravail, vacances…), il pourra plus facilement réaliser une estimation de sa consommation de gaz et d’électricité et repérer d’éventuels dysfonctionnements et/ou changer ses habitudes au besoin.

Cependant, il n’est pas nécessaire de prendre votre relevé d’index en photo et de l’envoyer à votre fournisseur ou à votre gestionnaire de réseau de distribution puisque, comme vu ci-dessus, ces derniers ne prendront en compte que votre relevé annuel et les courbes SLP afin d’établir le montant de votre régularisation.

>> 5 conseils pratiques pour estimer votre consommation d’électricité

Quel fournisseur d'énergie vous convient le mieux ? Faites un comparatif pour le savoir !

Obtenir une facture correspondant à votre consommation réelle grâce au compteur numérique

compteur-intelligent

La meilleure façon de connaître votre consommation réelle est d’installer un compteur numérique, autrement appelé compteur communicant ou intelligent. Cette nouvelle technologie permet de mesurer la quantité d’énergie consommée sur une période définie. En plus de cela, il transmet automatiquement et de manière digitalisée vos index de consommation à votre gestionnaire de réseau. Il permet également de détecter plus facilement et plus rapidement des soucis de pannes ou de recharger à distance le crédit de votre compteur à budget.

Mais son atout majeur réside dans le fait qu’il permet d’établir une facturation sur base de l’énergie réellement consommée et non plus sur base de provisions. En installant un compteur communicant, vous êtes certain de payer le montant exact correspondant à votre consommation réelle. Le consommateur a également accès à ses données de consommation en temps réel, soit via le site de son GRD, soit via une application développée par le fournisseur lui-même, comme c’est déjà le cas chez Engie par exemple.

D’ici 2035 le compteur intelligent devrait être déployé partout en Belgique. Cependant, leur installation est une compétence régionale et les avancées en la matière ne sont pas les mêmes d’une Région à l’autre :

  • En Wallonie, le déploiement a débuté en 2020 mais dès 2023, l’installation d’un nouveau compteur intelligent se fera de manière automatique pour les profils suivants : les détenteurs de compteur à budget, pour les nouvelles constructions et les remplacements de compteur. Ensuite, ce sont les gros consommateurs (plus de 6000 kWh/an), les propriétaires de panneaux solaires et les personnes ayant des bornes de rechargement pour voitures électriques qui suivront ainsi que toutes les personnes en demandant l’installation ;
  • À Bruxelles-Capitale, les compteurs intelligents doivent obligatoirement être posés dans les cas suivants : pour les nouveaux raccordements, les rénovations, les remplacements de compteur, les nouvelles installations photovoltaïques, les gros consommateurs (plus de 6000 kWh/an), les personnes disposant de bornes de recharge, d’une pompe à chaleur ou d’une batterie domestique ou tout simplement, les personnes en faisant la demande ;
  • En Flandre, l’installation a débuté en 2019 et concerne les nouvelles constructions, les remplacements de compteur ou les personnes disposant de panneaux solaires. Toutes les habitations flamandes devront être équipées d’un compteur intelligent pour fin 2029.

En Wallonie et en Flandre, nul ne peut refuser l’installation de ce nouveau type de compteur. À Bruxelles, la législation spécifie la même chose, à la différence que le consommateur est libre d’activer ou non la fonction « intelligente ». Enfin, concernant son prix, son installation est gratuite s’il est installé à la demande du gestionnaire de réseau. Cependant, si c’est le consommateur lui-même qui décide d’en installer un, les frais seront à sa charge. Le coût d’un compteur intelligent s’élève, en 2022, à 157 € HTVA. De plus, en Wallonie, une prime est octroyée jusqu’au 31 décembre 2023 pour toute personne souhaitant en installer un. Le montant de cette prime équivaut au prix du compteur, ce qui rend son installation gratuite pour le consommateur.

Votre consommation d’électricité et de gaz est basse et vos factures élevées ? Utilisez les comparateurs d’énergie

Vous avez revu vos habitudes de consommation à la baisse, analysé la consommation de vos appareils électriques et investi dans des électroménagers de classe A. Malgré cela, vous trouvez que vos factures d’énergie sont toujours élevées. C’est peut-être que votre fournisseur d’énergie ainsi que le contrat choisi n’est pas adapté à votre profil de consommation. Dans ce cas, la meilleure des options reste de comparer les fournisseurs présents sur le marché. Pour ce faire, vous pourrez :

  • Utiliser le CREG Scan qui vous dit si votre contrat est toujours le plus avantageux du marché ;
  • Comparer les offres actuelles sur notre outil disponible en ligne. Facile d’utilisation et gratuit, nous sommes également certifiés par la CREG, le régulateur fédéral de l’énergie. Ce label de qualité garantit des informations transparentes et non trompeuses. De plus, si vous décidez de changer de fournisseur, nous nous occupons de toutes les démarches administratives pour vous ;
  • Appeler nos conseillers gratuitement au 0800 67 369, du lundi au vendredi de 9h à 18h.
Découvrez vite les promotions spéciales des fournisseurs sur Comparateur-Énergie.be !
Je compare gratuitement Je réalise en moyenne 225€ d'économies
Réagir !