Vous venez de souscrire chez un fournisseur d’énergie et ne savez pas comment régler vos factures ? Nous vous expliquons quels sont les divers modes de paiement mis en place par les fournisseurs. Entre domiciliation, virement et Zoomit, les options ne manquent pas. Vous êtes en défaut de paiement ? Comparateur-Energie.be vous explique quels sont vos droits !

Quels sont les modes de paiement privilégiés par les fournisseurs d’énergie ?

paiement-fournisseur

Qu’il s’agisse de vos factures d’énergie ou d’autres dépenses récurrentes, en Belgique, il existe plusieurs modes de paiement pour effectuer vos règlements. En règle générale, les fournisseurs d’énergie sont libres de choisir celui qui leur convient le mieux. Selon le contrat choisi par le consommateur, les options de paiement peuvent différer et peuvent être soumises à des surcoûts ou à des réductions avantageuses. Mais en réalité, une promotion accordée est aussi gage de sécurité pour le fournisseur ! 

Focus sur les modes de paiement utilisés par les principaux fournisseurs d’énergie !

Le paiement par domiciliation

La domiciliation consiste à payer automatiquement et à la même date un prestataire ou fournisseur. Il s’agit sans aucun doute du mode de paiement préféré des fournisseurs en Belgique puisque ce système leur permet d’assurer la bonne réception du paiement en temps et en heure.

La domiciliation est également pratique pour les consommateurs puisqu’elle automatise la procédure de facturation et évite ainsi les oublis éventuels, souvent majorés de frais de rappel !

D’ailleurs, pour encourager les clients à opter pour ce mode de paiement, certains fournisseurs tels que Luminus mettent en place des réductions pour  les clients qui décident de payer leur facture par domiciliation. Cette réduction unique de 10 euros n’est cependant pas valable pour les formules suivantes :

  • Le tarif social ;
  • Luminus Optifix ;
  • Luminus Essential ;
  • Luminus Basic ;
  • Luminus Greenfix.

Et pour les consommateurs ayant souscrit à l’offre Luminus Comfy, ce ne sont pas 10, mais bien 20 euros de réduction qui sont octroyés par le fournisseur !

Enfin, des fournisseurs tels qu’Engie imposent l’envoi des factures par mail si le client choisit le paiement par domiciliation. Cette mesure encourage les consommateurs à utiliser moins de papier et donc, à s’inscrire dans une démarche plus écologique.

Peu importe votre fournisseur, la domiciliation est l’option de paiement la plus répandue. Pour ce faire, vous devrez compléter au préalable le mandat européen SEPA qui permet d’effectuer tous vos paiements de manière sécurisée et uniforme à travers tous les pays membres de l’union Européenne.

Le paiement par virement

Le virement bancaire permet de transférer de l’argent d’un compte à l’autre à la seule initiative du destinateur. Avec ce mode de paiement, c’est le consommateur qui choisit quand payer sa facture à son fournisseur. Cependant, il doit être plus vigilant et se rappeler de la date butoir à laquelle sa facture doit être réglée.

Tous les fournisseurs d’énergie acceptent ce moyen de paiement qui est l’un des plus répandus, et ce, peu importe le domaine marchand concerné. 

>> Lire aussi : Le guide incontournable pour comprendre votre facture d’énergie !

Zoomit, l’adéquation parfaite entre banque et fournisseur

Zoomit, c’est une application mobile belge permettant de recevoir toutes vos factures et vos fiches de salaire directement sur votre banque en ligne. En partenariat avec 13 banques en Belgique, nombreux sont les fournisseurs ayant optés pour ce mode de paiement. 

Mais comment ça marche ? Eh bien, chaque fois que vous recevez votre nouvelle facture d’énergie, Zoomit vous envoie une notification et vous permet de la payer en un clic depuis l’application mobile de votre banque. Aucun besoin, donc, de télécharger une énième application sur votre Smartphone.

Les fournisseurs qui fonctionnent avec Zoomit sont :

Et les autres modes de paiement, alors ?

carte-credit

Certains fournisseurs ont décidé de laisser plus de choix à leurs clients quant au mode de paiement de leur choix.

C’est notamment le cas d’Eneco et de Lampiris qui permettent à leur client de payer leur facture via leur carte de crédit. Quant à Luminus, le fournisseur a mis en place un système interne appelé « One Click Pay », qui permet aux consommateurs de payer leurs factures par Bancontact directement depuis leur espace client personnalisé My Luminus.

>> Plus d’info sur le paiement « One Click Pay » de Luminus

Et la facture de décompte, comment on la paie ?

La facture de décompte permet de régulariser le montant des acomptes payés mensuellement tout au long de l’année afin que le montant de vos factures et votre consommation d’énergie soit alignés. Cela signifie donc que si vous aviez payé des acomptes trop élevés vis-à-vis de votre consommation, votre fournisseur est tenu de vous rembourser la différence. A contrario, si vos acomptes étaient trop faibles en comparaison à votre consommation réelle, vous êtes dans l’obligation de verser la différence à votre fournisseur.

Malheureusement dans certains cas, les factures de régularisation sont salées et il est parfois difficile pour le consommateur de payer tout en une fois ou d’être prélevé à la date habituelle. C’est pourquoi, chez la majorité des fournisseurs, le paiement par virement bancaire est autorisé, même si le client avait opté pour la domiciliation pour ses factures mensuelles.

Si vous n’avez pas les moyens financiers de régler en une fois votre facture de décompte, vous pourrez contacter le service client de votre fournisseur afin de lui demander d’échelonner vos paiements. Cependant, c’est votre fournisseur qui décidera si oui ou non, vous pourrez étaler vos paiements.

>> Lire aussi : Comment expliquer une facture d’énergie aux montants abusifs ?

Quel fournisseur d'énergie vous convient le mieux ? Faites un comparatif pour le savoir !

Que faire si vous êtes en défaut de paiement auprès de votre fournisseur ?

Les procédures en cas de défaut de paiement ne sont pas décidées par le fournisseur lui-même, mais bien par l’État et les Régions. Si vous avez accumulé des retards de paiement, vous n’êtes pas à l’abri d’une installation de compteur à budget. Cependant, avant d’en arriver là, votre fournisseur est tenu de respecter quelques étapes :

  • À l’envoi de votre facture, vous disposez d’un délai légal de 15 jours pour la régler ;
  • Si vous ne l’avez pas payé dans les temps, un délai supplémentaire de 10 jours vous est accordé ;
  • Une mise en demeure envoyée par courrier postal vous est alors envoyée, vous laissant un laps de temps additionnel de 15 jours ;
  • Vous n’avez toujours pas payé votre facture ? Votre fournisseur vous déclare officiellement comme étant en défaut de paiement.

Votre fournisseur prendra alors contact avec vous, votre CPAS ou le service de médiation de l’énergie afin de tenter de trouver une solution commune, par exemple, en mettant en place un plan de paiement échelonné. Si aucune solution n’est trouvée et que le montant de vos dettes est supérieur à 100 euros pour l’électricité OU le gaz, ou 200 euros pour l’électricité ET le gaz, votre fournisseur peut alors contacter votre gestionnaire de réseau (GRD) pour la mise en place d’un compteur à budget. Si vous refusez son installation, votre GRD en informera votre fournisseur et vous risquez d’être coupé de vos énergies.

Le saviez-vous ? En Région bruxelloise, le GRD Sibelga ne coupera pas vos compteurs si vous êtes en défaut de paiement. Un limiteur de puissance sera néanmoins installé le temps que vous régliez vos dettes.

Vous êtes client protégé et bénéficiez du tarif social? Dans ce cas, après vous avoir informé de votre défaut de paiement, votre fournisseur transférera votre dossier auprès de votre GRD qui deviendra alors votre fournisseur social. Vous ne serez donc officiellement plus client chez votre fournisseur commercial (Engie, Mega, Luminus…) jusqu’à ce que votre dette soit soldée.

>> Lire aussi : Voici la meilleure méthode pour résoudre un conflit avec votre fournisseur d’énergie

Réagir !