Les Flamands qui souhaitent réduire leur facture d’électricité ont depuis peu une nouvelle possibilité : le fournisseur d’énergie ENGIE propose désormais aussi les fameux contrats de fourniture d’électricité à prix dynamique en Région flamande. Ces contrats offrent un important potentiel d’économie, mais ils ne sont pas intéressants pour tous les consommateurs et comportent aussi des risques. Découvrez dans cet article s’ils sont une option pour vous et ce que nous apprennent nos voisins.

Un prix qui varie à l’heure

prix-variable

Dans un contrat à prix dynamique (qui peut être conclu tant pour l’achat que pour le rachat d’électricité), le prix de l’énergie au kWh dépend des prix du marché de gros sur lequel les fournisseurs achètent l’électricité. Le tarif de votre électricité est donc calculé par heure, en fonction de ce que paie votre fournisseur sur le moment.

Un contrat à prix dynamique n’est pas la même chose qu’un contrat à prix variable. Dans un contrat à prix variable, le fournisseur adapte le tarif de votre électricité tous les mois ou tous les trois mois sur la base d’un indice spécifique, qui dépend des prix sur le marché de gros. Le prix varie donc par mois ou par trimestre, pas par heure.

Un contrat à prix dynamique n’a rien à voir non plus avec le tarif bi-horaire, qui vous permet de payer moins durant les heures creuses (la nuit) que durant les heures pleines (la journée). ENGIE précise tout de même que le tarif d’un contrat à prix dynamique est généralement le plus avantageux entre minuit et 6 heures du matin – il y a donc un certain chevauchement avec les heures creuses actuelles.

Pour l’instant uniquement chez ENGIE

Pour l’instant, le passage au prix dynamique implique aussi un changement de fournisseur : en Belgique, seul ENGIE propose des contrats à prix dynamique, et uniquement pour l’électricité. Il n’est donc pas possible de conclure un tel contrat pour le gaz.

À l’avenir, on s’attend à ce que d’autres fournisseurs propose aussi ce type de contrat, mais la crise du coronavirus a freiné ce développement. Une fois le déploiement du compteur numérique terminé, la fourniture de contrats à prix dynamique devrait pouvoir s’accélérer.

Un important potentiel d’économie

economies-sur-factures-energie

En principe, tout Flamand qui dispose d’un compteur numérique (mais sans tarif exclusif nuit) peut passer à un contrat à prix dynamique. Il ne faut donc pas nécessairement avoir des panneaux solaires.

Ce qui ne veut bien sûr pas dire que le contrat à prix dynamique est intéressant pour tout le monde. Il est en effet surtout avantageux pour les personnes qui gèrent activement leur consommation électrique et/ou disposent d’appareils énergivores. Pensez par exemple à une voiture électrique, un chauffe-eau ou une pompe à chaleur. Si vous rechargez systématiquement votre voiture quand les prix sont très bas, un contrat à prix dynamique peut être avantageux. Selon ENGIE, une personne avec une voiture électrique et une consommation d’environ 7 000 kWh par an peut économiser jusqu’à 15 % en moyenne grâce à leur tarif Dynamic.

La ministre flamande de l’Énergie, Zuhal Demir, estime aussi qu’il s’agit d’une solution très avantageuse. « Les exemples de l’étranger montrent clairement que les factures des familles avec un contrat à prix dynamique sont moins élevées », a-t-elle indiqué lors d’une réunion de commission du Parlement flamand en janvier 2021.

À la condition, bien évidemment, que vous suiviez de près les prix de l’énergie et adaptiez votre consommation en conséquence. ENGIE publie chaque jour à 14 h les prix pour le lendemain sur son site web. Le compteur numérique devrait, espérons-le, créer de nouvelles possibilités en la matière. La consommation devrait par exemple pouvoir être dirigée automatiquement vers les périodes où les prix sont plus bas.

Pas que des avantages

Quelques observations doivent toutefois être formulées. La VREG met ainsi en garde : « Ce type de contrat d’achat suppose que vous gériez activement votre consommation d’électricité et que vous soyez prêt à l’adapter en fonction des prix à l’heure, ou du moins que vous ayez un profil de consommation qui diffère de la moyenne (par ex. une consommation élevée durant la nuit et une consommation faible en journée, alors qu’en moyenne la consommation est plus faible durant la nuit et plus élevée en journée). Une famille ou une entreprise qui consomme beaucoup durant les périodes où les prix à l’heure sont élevés risque avec ce type de contrat de voir sa facture d’énergie augmenter. »

Dans d’autres pays aussi, on constate que les contrats à prix dynamique peuvent poser problème. La Belgique accuse en effet du retard dans le domaine des compteurs numériques et des contrats à prix dynamique. Aux Pays-Bas, en France, en Suisse, en Espagne et dans les pays scandinaves, entre autres, ces contrats constituent depuis des années déjà une grande part de l’ensemble des contrats de fourniture d’énergie sur le marché. En avril 2019, le BEUC – le Bureau européen des unions de consommateurs – a publié une  étude sur ces contrats à prix dynamique dans l’UE. Même si ceux-ci représentent selon eux une évolution positive, ils ont aussi formulé des critiques à l’encontre des fournisseurs d’énergie en ce qui concerne la confusion relative aux politiques tarifairesles atteintes au RGPD et le manque de flexibilité en cas de changement ou de résiliation de contrat.

Comment savoir si un contrat dynamique est intéressant pour moi ?

Un tableau contrasté donc, avec de nombreux avantages mais aussi des risques. Comment savoir si un contrat à prix dynamique est intéressant ou non ? Comme toujours : comparez, comparez, comparez ! Chez Comparateur-Énergie.be, nous mettons à jour notre outil de comparaison chaque mois, afin que vous puissiez toujours comparer votre offre actuelle aux prix les plus récents du marché. Et si vous ne vous en sortez pas, vous pouvez toujours demander gratuitement les conseils de l’un de nos experts en énergie.

J'appelle un conseiller Gratuit et sans engagement
Comparer les contrats d’énergie reste le meilleur moyen de faire des économies

En bref

Même s’ils ne sont pas encore très répandus en Belgique, les contrats de fourniture d’électricité à prix dynamique sont disponibles depuis 2021. Pour les Flamands avec un compteur numérique sans tarif exclusif nuit qui sont disposés à suivre de près leur consommation électrique, le contrat de fourniture d’électricité à prix dynamique peut être une solution intéressante. Quant aux Wallons et aux Bruxellois, ils doivent encore attendre un peu. Si le contrat à prix dynamique n’est pas une option pour vous, vous pouvez toujours réaliser de belles économies en utilisant l’électricité et le gaz de manière rationnelle et en comparant régulièrement votre contrat.

Découvrez vite les promotions spéciales des fournisseurs sur Comparateur-Énergie.be !
Je compare gratuitement Je réalise en moyenne 225€ d'économies
Réaction1