Depuis cet été, les médias ne parlent que de cela : l’augmentation des prix de l’énergie. Cette dernière, pour le moins impressionnante et historique, risque de mettre en péril de nombreux ménages Belges dans les prochains mois mais risque également de mettre certains fournisseurs sur la paille. Pour se protéger ainsi que les consommateurs, certains d’entre eux ont décidé de suspendre des contrats, des promotions et ont mis en place des solutions temporaires. Tour d’horizon des décisions prises par les différents fournisseurs.

Rappel : à quoi est due l’augmentation des prix de l’énergie ?

augmentation-prix-energie

Alors que 2020 avait connu des prix de l’énergie historiquement bas à cause de la pandémie de Coronavirus et de ses multiples confinements, la reprise des activités économiques en 2021 n’a visiblement pas fait de bien au domaine de l’électricité et du gaz. C’est, en partie, à cause d’une plus forte demande en énergie que ses prix ont naturellement augmenté.

Mais le Coronavirus n’est pas le seul coupable puisqu’on estime également que la diminution de l’espace de stockage du gaz en Europe est un facteur déterminant. Avec 37 % d’espace d’emmagasinement en moins comparé aux années précédentes, le continent européen est aujourd’hui considéré comme importateur et non plus exportateur, ce qui exerce une pression naturelle sur les tarifs du gaz.

Ajoutez à cela l’augmentation des coûts des matières premières telles que le pétrole ou le charbon, essentiels à la production d’énergie grise, ainsi que les mauvaises conditions météorologiques connues ces dernières semaines, qui ont favorisé une plus grande utilisation d’électricité et de gaz.

Sur base des tarifs de référence de septembre 2021, la CREG – Commission de Régulation de l’Electricité et du Gaz -, a pu effectuer une estimation de l’augmentation du montant de la facture annuelle entre avril 2021 et mars 2022. Le régulateur estime alors que la facture annuelle d’électricité d’un ménage type (consommation annuelle de 3.500 kWh/an) augmenterait de 115,82 € et que celle de gaz d’un ménage type (consommation annuelle de 23.260 kWh) augmenterait de 597,92 €.

>> Lire aussi : Augmentation des prix de l’énergie sur le marché de gros : un risque pour nos factures ?

Envie de plus de bons plans énergie ? Inscrivez-vous à notre newsletter ! Faites le plein de conseils pour réduire vos factures d'énergie.
Je m'inscris Nos meilleurs conseils tous les mois !

Face à la hausse des prix, qu’ont prévu les fournisseurs d’énergie ?

Pour pallier cette inflation, certains fournisseurs ont décidé de mettre en place, provisoirement, des changements dans les offres, des annulations de promotions ou de type de contrat. Ces actions ont pour but de protéger les fournisseurs puisque l’augmentation des prix de l’énergie se fait d’abord ressentir par ces derniers lorsqu’ils achètent l’électricité et le gaz sur le marché de gros. Passons en revue l’ensemble des changements mis en place par les divers fournisseurs du marché.

L’arrêt des contrats d’énergie à prix fixe

Afin d’éviter aux consommateurs, dans les mois à venir, de payer des acomptes mensuels trois fois plus chers que la moyenne, certains fournisseurs ont décidé de stopper temporairement la commercialisation de leur offre à prix fixe. En cas de baisse des prix dans les prochains mois, cette démarche leur permet également de se protéger d’une perte potentielle de clients puisque, pour rappel, tous les consommateurs sont libres de résilier leur contrat quand ils le souhaitent, sans indemnité de rupture et moyennant un préavis de 30 jours minimum.

>> Prix fixe ou prix variable ? Que choisir pour votre contrat d’énergie ?

Depuis octobre, les fournisseurs ayant décidé d’arrêter leurs offres à prix fixe sont :

  • Mega ;
  • Cociter ;
  • Octa + ;
  • Total ;
  • Vlaamse Energieleverancier ;
  • Ebem.

Initialement, Lampiris avait pris le parti d’arrêter ses contrats à prix fixe mais le fournisseur est revenu sur sa décision le 5 octobre dernier. Il propose donc de nouveau des tarifs fixes pour des contrat d’une durée d’un an minimum.

>> Hausse des prix de l’énergie : des fournisseurs retirent leur contrat à prix fixe

Quel fournisseur d'énergie vous convient le mieux ? Faites un comparatif pour le savoir !

Qu’en est-il des promotions des fournisseurs sur certaines de leurs offres ?

promotions-fournisseurs

Pour se protéger de l’inflation des coûts, certains fournisseurs ont provisoirement arrêté leurs promotions, qu’il s’agisse de celles réservées aux nouveaux clients ou des clients en cours de contrat.

C’est notamment le cas du liégeois Mega qui, depuis le 20 septembre, a arrêté ses réductions sur son offre GROUP pour tous les produits du même nom. Quant au géant Luminus, les promotions pour les contrats résidentiels Essential, Optimal et Ecoflex ainsi que pour les contrats professionnels Benefit, Partner et Ecoflex ont été désactivées depuis le 6 octobre.

A contrario, Eneco a décidé de maintenir ses promotions voire de les réduire davantage. Ainsi, depuis le 9 octobre, les réductions habituelles sur son contrat variable « Soleil & Vent Flex » ont encore baissé, qu’il s’agisse des contrats pour les particuliers ou pour les professionnels.

Que pouvez-vous faire face à l’inflation des prix de l’énergie en Belgique ?

Le meilleur conseil que nous pouvons vous donner pour l’instant est de surveiller l’évolution des prix de l’énergie, surtout si votre contrat arrive à échéance. Si tel est votre cas et au vu de l’augmentation des prix du marché de l’énergie, le plus prudent est de souscrire à une offre à prix fixe afin d’éviter une nouvelle fluctuation des prix.

Si vous n’avez pas l’âme d’un spéculateur et que vous ne suivez pas l’évolution du marché, nous vous conseillons de comparer les offres et les fournisseurs. Pour ce faire, plusieurs outils sont à votre disposition :

  • Le CREG Scan qui permet de comparer votre contrat avec le marché actuel et ce, même si votre offre n’est plus disponible aujourd’hui. Grâce à cette analyse, vous saurez quel est le fournisseur le plus avantageux vis-à-vis de votre consommation et si votre contrat en vaut toujours la peine ;
  • Les comparateurs des régulateurs régionaux : CompaCWaPE en Wallonie, Brusim à Bruxelles et V-test en Flandre ;
  • Les comparateurs de prix de l’énergie « privés » tel que Comparateur-Energie.be

Le saviez-vous ? Comparateur-Energie.be est le premier comparateur en ligne a avoir été certifié par la CREG. Cela fait de lui un outil impartial communiquant des informations précises, pertinentes et actualisées.

Vous avez besoin de conseils concernant votre contrat actuel ou un éventuel changement de fournisseur ? Vous pouvez contacter nos conseillers en énergie gratuitement, du lundi au vendredi de 9h à 18h au 0800 37 369.

Découvrez vite les promotions spéciales des fournisseurs sur Comparateur-Énergie.be !
Je compare gratuitement Je réalise en moyenne 225€ d'économies
Réactions2