Vous allez bientôt emménager dans un nouveau logement, mais vous n’avez encore souscrit à aucun contrat d’énergie ? Rassurez-vous : si vous respectez quelques étapes simples, votre nouveau logement sera alimenté en énergie à la date souhaitée.


Sommaire

1. J-30 avant le déménagement, préparez le terrain !

2. Déménagement : ce qu’il faudra faire en quittant votre ancien logement

3. Emménagement : ce qu’il faudra faire en arrivant dans votre nouvelle maison

Ce qu’il faut retenir


C’est certain, un déménagement n’est pas ce qu’il y a de plus reposant. Que vous deveniez propriétaire ou locataire, vous devez vous charger d’une foule de détails : les cartons, la domiciliation, l’emprunt ou le bail, etc.

Besoin d’un pense-bête ? Téléchargez gratuitement notre check-list spécial déménagement pour ne rien oublier ! >> Voir la check-list

La bonne nouvelle, c’est que parmi cette longue liste de tâches fastidieuses, vous allez déjà pouvoir rayer un élément capital : le choix d’un fournisseur et d’un contrat d’énergie. Vous êtes sceptique ? Il faut dire que les contrats d’énergie restent largement perçus comme de la paperasse nébuleuse. Pourtant, choisir un contrat d’électricité et/ou de gaz adapté à votre nouveau foyer est en réalité bien moins complexe que d’essayer de faire rentrer tous vos cartons dans le coffre de la voiture ! Le secret repose sur les plateformes comparant les prix des fournisseurs, et plus particulièrement celles qui vous offrent un accompagnement personnalisé et gratuit, comme Comparateur-Energie.be.

Grâce à ce guide, vous allez apprendre à gérer votre contrat d’énergie en plein déménagement, tout en gardant cette étape sans stress ni contraintes.

Envie de plus de bons plans énergie ? Inscrivez-vous à notre newsletter ! Faites le plein de conseils pour réduire vos factures d'énergie.
Je m'inscris Nos meilleurs conseils tous les mois !

1. J-30 avant le déménagement, préparez le terrain !

Comme le dit l’adage, rien ne sert de courir, il faut savoir partir à point. C’est pourquoi nous vous conseillons vivement de vous y prendre à l’avance pour régler la question de la fourniture d’énergie. L’idéal serait ainsi d’attaquer le dossier un mois avant la date de votre déménagement. De cette façon, vous pourrez vous dédier entièrement à vos cartons et aux autres tâches administratives, sans craindre un manque de courant ou de chauffage dans votre nouveau logement. Voici donc comment vous y prendre.

Faites le point sur votre contrat grâce à un comparateur d’énergie

Lorsque vous déménagez, nul besoin d’emporter avec vous vos vieux contrats énergétiques. Au contraire, vous avez même tout intérêt à profiter de cette occasion pour revoir vos conditions tarifaires. Il y a plusieurs raisons à cela :

  • Votre contrat actuel ne sera peut-être pas adapté à votre nouvel environnement de vie (différents types de logement ou de compteur, accès ou non au gaz, etc.) ;
  • Si vous avez changé de Région, votre fournisseur actuel ne dessert peut-être pas votre nouvelle adresse ;
  • Vous pourriez bénéficier de conditions promotionnelles des plus intéressantes, surtout si les prix sur le marché sont en baisse et que vous n’avez plus vérifié vos tarifs depuis plusieurs années.

Le côté positif, c’est qu’aujourd’hui, il n’a jamais été aussi facile de faire le point sur son contrat d’électricité ou de gaz. Il suffit en effet de vous rendre sur un comparateur de prix d’énergie, muni de votre tarif actuel (que vous trouverez sur votre dernière facture ou dans votre espace client sur le site web de votre fournisseur).

>> Lire aussi aussi : Comparez votre comparateur d’énergie !

Par ailleurs, si vous souhaitez simplement vérifier comment se positionne votre contrat par rapport aux offres du moment des autres fournisseurs, nous vous recommandons d’utiliser le CREG Scan, l’outil développé par le régulateur national. Il vous permettra de voir en un clin d’œil si vous avez intérêt à changer de contrat ou non.

Cas n°1 : vous gardez le même contrat d’électricité ou de gaz (transfert vers votre nouvelle adresse)

Le CREG Scan indique que les tarifs de votre contrat sont dans la moyenne, voire plus avantageux ? Voilà déjà une bonne nouvelle ! Il convient ensuite de vérifier que les conditions de ce contrat peuvent s’appliquer à votre nouveau logement et que votre fournisseur soit bel et bien actif dans la localité où vous emménagez. Si ces conditions sont respectées, alors nul besoin de changer de contrat pour le moment. Vous pouvez simplement demander à votre fournisseur de transférer le contrat actuel à votre nouvelle adresse. Pour ce faire, rendez-vous sur le site web de votre fournisseur. Dans votre espace client, vous devriez avoir la possibilité d’introduire une demande de transfert de contrat. Si ce n’est pas le cas, alors n’hésitez pas à prendre contact avec le service clientèle pour vous renseigner à propos des démarches à effectuer.

Cas n° 2 : vous changez de contrat d’énergie

Si le CREG Scan vous indique que votre contrat est trop cher par rapport à la moyenne du marché, alors il n’y a pas un instant à perdre : il faut changer de formule tarifaire, voire de fournisseur ! Pour ce faire, l’outil du régulateur vous renverra vers un comparateur d’énergie certifié. Cela signifie que vous y trouverez une information objective, transparente, et de qualité.

comparateur de prix certifié par la CREG

Actuellement, il n’y a qu’un seul comparateur en ligne qui peut se targuer d’avoir reçu le label de certification officiel : Comparateur-Energie.be. De plus, la plateforme tient compte des promotions des fournisseurs afin de vous offrir le comparatif le plus complet et fiable possible.

Quel fournisseur d'énergie vous convient le mieux ? Faites un comparatif pour le savoir !

Une fois que vous avez effectué votre comparatif et que vous avez trouvé le contrat d’énergie qui convient le mieux à votre nouvelle maison, il ne vous reste plus qu’à changer de contrat. Pour cela, vous n’aurez qu’à renseigner vos coordonnées en ligne (nom, adresse, codes EAN du nouveau logement, etc.). Puis, en seulement 3 clics, vous aurez confirmé votre demande de changement de contrat, sans même avoir eu besoin de quitter le site web !

Cette action résiliera de facto votre ancien contrat. Dès lors, il n’est pas nécessaire que vous effectuiez expressément une démarche de résiliation auprès de votre précédent fournisseur. Les conseillers en énergie de Comparateur-Energie.be se chargeront de ces procédures administratives à votre place.

Confirmation et détails supplémentaires

Que vous gardiez le même contrat ou que vous en changiez, votre demande donnera suite à une confirmation. À ce stade, si vous n’aviez pas encore informé votre prochain fournisseur de la date à laquelle vous désirez que votre contrat commence, il est grand temps d’y remédier.

Conseil : choisissez comme date de début de contrat le jour de la réception des clés du logement. Vous vous assurez ainsi que le contrat démarre bel et bien le jour où vous devenez le maître des lieux. 

En outre, certains fournisseurs pourraient également vous demander quelques informations complémentaires, comme une preuve de reprise des compteurs. Plusieurs documents pourront en attester :

  • Un contrat de bail pour une location ;
  • Un acte notarié pour un achat ;
  • Le document de reprise des énergies (voir plus loin) ;
  • Une composition de ménage à jour (délivrée par la commune).

Enfin, pas mesure de précaution, pensez tout de même à informer votre gestionnaire de réseau de votre changement d’adresse imminent. Cela permettra de vous assurer que votre dossier est en ordre auprès de chaque intervenant.

Cas spéciaux

Nous venons de passer en revue le cas classique : un ménage qui possède un contrat d’énergie existant emménage dans un nouveau logement similaire. Mais comme partout, il existe des cas particuliers. Passons-les en revue.

Vous n’avez pas de contrat d’énergie existant

Si vous quittez le cocon familial pour la première fois, que vous arrivez en Belgique ou encore que votre propriétaire se charge de la fourniture d’énergie à votre place, alors vous ne disposez pas de contrat d’énergie préexistant. Dans ce cas, passer d’abord par le CREG Scan n’a pas vraiment de sens. Vous pouvez donc directement choisir un contrat d’énergie sur Comparateur-Energie.be, en précisant l’adresse de fourniture et la date d’emménagement.

Comparez maintenant les offres d’énergie et réduisez votre facture ! 225€ euros économisés en moyenne grâce à notre comparateur. Découvrez le montant de vos économies.
Je compare et j'économise Comparateur gratuit

>> Lire aussi : Le guide ultime pour souscrire son premier contrat d’énergie

Vous cesserez d’avoir un contrat d’énergie à votre nom (pour locataires)

Il se peut que dans votre logement actuel, vous ayez souscrit un contrat d’énergie à votre nom. Toutefois en changeant de domicile, ce serait le propriétaire de votre nouvelle location qui se chargerait de cette souscription.

Il s’agit ici du seul cas ici où vous aurez à effectuer une résiliation de contrat en bonne et due forme. Dès lors, vous devrez envoyer un courrier recommandé à votre fournisseur pour lui signaler que vous mettez fin à votre contrat d’électricité et/ou de gaz.

Notez qu’il prévoit généralement un délai de préavis (souvent un mois). Cela signifie donc qu’à la fin de votre contrat, votre fourniture continuera encore pendant ce délai. Vous constatez donc l’importance de gérer la question de vos contrats d’énergie un mois à l’avance.

Vous emménagez dans une nouvelle construction

Dans ce cas-ci, avant même de vous soucier du contrat d’énergie, il vous faudra vérifier que la maison est correctement raccordée au système électrique et au réseau de gaz naturel. Si le premier ne devait être qu’une formalité, le second dépend fortement de votre nouvelle localité. En effet, il existe encore de nombreuses zones géographiques dans notre pays où le réseau de gaz n’est pas très développé. Dès lors, demander un raccordement au gaz peut s’avérer coûteux en travaux et parfois même impossible.

Une fois que votre raccordement au réseau électrique est assuré et que vous êtes relié au réseau de gaz si cette option était envisageable, il ne vous reste plus qu’à passer par les étapes précédemment citées.

Vous quittez une construction qui restera vide (sans occupant)

Dans ce cas très particulier, vous êtes tout de même tenu de détenir un contrat d’énergie, même si le bâtiment reste inoccupé. On parle alors de « contrat d’énergie maison vide ». Celui-ci possède des caractéristiques singulières que nous détaillons dans notre dossier à ce sujet.

2. Déménagement : ce qu’il faudra faire en quittant votre ancien logement

Si vous avez bien choisi votre contrat un mois avant votre déménagement, vous devriez être tranquille jusqu’au jour J. Une fois qu’arrive la date tant attendue, voici les éléments qu’il vous faudra tacler.

Faire le relevé de compteur et remplir le formulaire de reprise des énergies

compteur électrique

En quittant votre logement, il est vivement conseillé de remplir le document de reprise des énergies avec le prochain occupant des lieux. Il s’agit d’un document qui stipule clairement l’index du compteur électrique ou de gaz au moment où vous remettez officiellement les clés de la maison ou de l’appartement. Pour bien faire, assurez-vous d’en signer deux exemplaires : un pour vous et un pour le nouvel occupant.

Cette étape importante entérine la quantité d’électricité et de gaz que vous avez effectivement consommée avant de quitter votre logement. Ainsi, au cas où il y aurait un problème de facturation ou de litige, ce document vous protège en prouvant le niveau du compteur à la date de remise des clés.

Note : si vous possédez des panneaux solaires, vous devrez plutôt remplir une version spécialement dédiée aux installations de production d’énergie verte. >> Télécharger le formulaire spécial

Régler la facture de clôture

Le relevé de compteur est essentiel pour remplir le document de reprise des énergies, mais il sert surtout à établir votre facture de clôture. Il s’agit de la dernière facture que vous recevrez pour votre ancien point de fourniture. Pour cela, vous devrez envoyer votre index à votre fournisseur dans les 7 jours suivant le relevé.

Que vous changiez de fournisseur ou non, cette facture de clôture reste nécessaire pour régulariser votre situation vis-à-vis du logement que vous quittez. Si vous avez correctement renseigné vos nouvelles coordonnées au fournisseur concerné, vous la recevrez à votre nouvelle adresse.

Le cas du locataire

Si vous êtes locataire, alors plusieurs scénarios sont possibles lors d’un déménagement.

1. Votre propriétaire vous a laissé gérer vous-mêmes vos contrats d’énergie : dans ce cas-ci, il n’y a pas de différence avec le cas « normal ». Vous pouvez simplement vous arranger avec votre bailleur ou le prochain locataire pour remplir le document de reprise des énergies.

2. Votre propriétaire vous a imposé un contrat d’énergie qu’il a souscrit : cette situation donne lieu à deux autres sous-scénarios. Soit votre propriétaire vous a imposé un forfait fixe mensuel, soit vous deviez verser des provisions sur base de votre consommation réelle. Dans le premier cas, vous êtes en ordre et vous n’avez rien à faire, dans le second cas, vous devrez vous arranger avec votre bailleur pour la régularisation.

>> Lire aussi : Locataire : tout ce qu’il faut savoir sur les contrats d’électricité et de gaz

Cas spécial : la fermeture de compteur

En temps normal, il ne faut pas fermer votre compteur lorsque vous déménagez. Toutefois, cette procédure spéciale peut s’avérer plus sûre dans le cas où le prochain occupant ou votre propriétaire refusent de signer le formulaire de reprise des énergies. Afin de vous mettre à l’abri de tout conflit possible, vous pouvez donc demander au gestionnaire de réseau de fermer votre compteur. Cela coupera la fourniture d’énergie pour ce logement, et l’occupant suivant devra lui-même faire la demander pour rouvrir le compteur. La fermeture est gratuite, mais sa réouverture sera, elle, payante.

3. Emménagement : ce qu’il faudra faire en arrivant dans votre nouvelle maison

déménagement et emménagement

Ça y est, vous arrivez enfin dans votre nouveau cocon ! Si vous avez bien souscrit votre contrat à l’avance, comme nous vous l’avions conseillé, alors vous devriez être fourni en électricité et éventuellement en gaz dès la réception de vos nouvelles clés. À cette occasion, vous devrez vous assurer d’accomplir quelques petites tâches afin d’être tout à fait tranquille.

Relever le compteur et remplir le document de reprise des énergies… encore

Les rôles s’inversent, mais la procédure reste la même. Afin de vous assurer que votre nouveau contrat d’énergie démarre avec un compteur « vierge », vous avez tout intérêt à remplir ici aussi un document de reprise des énergies. Assurez-vous bien qu’il ait été signé par les deux partis en deux exemplaires. Pensez ensuite à envoyer l’index du compteur à votre nouveau fournisseur dans les 7 jours.

Si vous arrivez dans une maison qui possède des panneaux photovoltaïques, vérifiez que vous complétez le document relatif à cette situation.

Enfin, il va de soi que cette étape n’est pas nécessaire si vous arrivez dans une nouvelle construction.

Que faire si vous n’avez pas encore de contrat ?

Vous étiez trop occupé ces dernières semaines et vous n’avez pas encore eu le temps de chercher un contrat d’électricité (et de gaz le cas échéant) ? Ce n’est pas grave, vous pouvez encore vous en charger lors de votre emménagement.

Toutefois, ne tardez pas trop, car dès que l’ancien occupant du logement clôture son contrat (généralement le jour de la remise des clés), vous n’avez que 30 jours pour trouver un fournisseur substitut ! Après ce délai, vous vous exposez à une coupure de courant et de chauffage. Pour en savoir plus sur cette procédure appelée « procédure MOZA », vous pouvez consulter notre article à ce sujet.

Payer votre première facture d’acompte

budget pour facture énergie

Suite au démarrage de votre contrat, vous recevrez assez rapidement votre première facture d’acompte (environ 15 jours après). Pour rappel, il s’agit d’une provision pour votre consommation ultérieure. Le nouveau fournisseur l’a établie en se basant sur vos données de consommation passée que votre gestionnaire de réseau lui a communiquées. Si vous ne possédez pas d’historique de consommation, il se peut que votre fournisseur se base alors sur celle de l’ancien occupant des lieux pour établir l’acompte.

Il ne vous reste plus qu’à la régler pour être en ordre ! Si vous estimez que l’acompte est trop élevé, sachez qu’il est possible de modifier le montant dans votre espace client sur le site web du fournisseur. Notez toutefois que cela pourrait faire gonfler votre facture de régularisation si votre estimation était trop basse par rapport à votre consommation réelle.

Cas spécial : l’ouverture ou le changement de compteur

Dans certaines situations particulières, vous devrez peut-être ajuster la situation de vos compteurs en arrivant dans votre nouvelle demeure. Vous pourriez par exemple devoir :

Pour toute ces, il sera nécessaire de faire appel à votre gestionnaire de réseau pour régler cette démarche. Il vous renseignera alors sur les tarifs de ce genre d’opération ainsi que les étapes à suivre.

>> Outil gratuit : retrouvez qui est votre gestionnaire de réseau

Ce qu’il faut retenir

Maintenant que nous avons fait le tour de chaque étape, voici un rapide récapitulatif de ce qu’il vous faut retenir :

Avant le déménagement :

  • 0. [Optionnel] : vérifiez que votre nouvelle habitation est correctement raccordée au réseau électrique et éventuellement au réseau de distribution de gaz naturel.
  • 1. Si vous possédez déjà un contrat d’énergie, comparez-le avec les options du marché grâce au CREG Scan, et décidez si vous désirez le transférer à votre nouvelle adresse ou bien en souscrire un nouveau. Si vous n’en possédez pas encore, passez au point 2.
  • 2. Découvrez les meilleures offres du moment sur Comparateur-Energie.be, et souscrivez un nouveau contrat d’électricité et/ou de gaz correspondant à votre nouvelle situation. Si vous ne changez pas de contrat, contactez votre fournisseur pour lui demander un transfert de contrat.
  • 3. Recevez la confirmation de la part de votre fournisseur. Communiquez-lui éventuellement des données complémentaires, et signalez votre changement d’adresse à tous les organismes utiles.
Découvrez vite les promotions spéciales des fournisseurs sur Comparateur-Énergie.be !
Je compare gratuitement Je réalise en moyenne 225€ d'économies

Quand vous déménagez :

  • 4. Relevez votre index.
  • 5. Remplissez le document de reprise des énergies avec le prochain occupant du logement en y indiquant votre index. Si vous êtes locataires, prenez contacte avec votre propriétaire pour régler les factures, si besoin.
  • 6. Envoyez votre index à votre fournisseur afin qu’il puisse établir la facture de clôture.
  • 7. [Optionnel] : en cas de difficulté pour relever l’index ou remplir le document, vous pouvez faire une demande de fermeture de compteur.

Quand vous emménagez dans votre nouvelle habitation :

  • 8. Relevez l’index du nouveau logement.
  • 9. Remplissez le document de reprise des énergies avec l’occupant qui s’en va.
  • 10. Envoyez l’index à votre nouveau fournisseur.
  • 11. Suite du point 5 : clôturez définitivement votre ancien contrat en payant la facture de clôture que vous recevrez à votre nouvelle adresse. Si vous ne la recevez pas endéans 30 jours, vérifiez que l’ancien fournisseur a pris note de votre changement d’adresse.
  • 12. Recevez et réglez votre premier acompte, environ 15 jours après le début de votre nouveau contrat.
  • 13. [Optionnel] : occupez-vous éventuellement de la mise en service d’un compteur ou de son changement s’il ne vous convient pas. Dans le cas d’un compteur à budget, demandez une carte de désactivation.

>> Lire aussi : Quelles démarches pour votre déménagement ? Voici tout ce qu’il faut savoir.


Il vous reste des questions pour votre déménagement ? Vous faites face à un cas spécifique qui n’est pas repris dans ce guide ? Alors n’hésitez surtout pas à prendre contact gratuitement avec l’un de nos conseillers en énergie au 0800 37 369. Nous sommes là pour vous guider dans vos démarches et vous aider à trouver une formule tarifaire adaptée à votre nouvelle vie.

J'appelle un conseiller Gratuit et sans engagement

Sources : EnerguideORESRESAFluvius

Réagir !